Vous êtes ici : Franky & YonYon Carnet de route Djenné English Arabic Chinese (Traditional) German Italian Portuguese Russian Spanish
 
 

Djenné

PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Mardi, 12 Avril 2011 19:15) Francky & Yonyon 1648 Clics

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Après avoir visité le sud du Mali, nous avons passé quelques jours à Djenné (du 19 au 23 mars).

C'est l'une des villes les plus touristiques du Mali et on l'a bien ressenti... On s'était préparé à se faire assaillir par les guides et vendeurs, ça a été le cas mais pas autant que l'on aurait cru.

C'est la première fois depuis que nous sommes au Mali que nous visitons un endroit très touristique. On aura jamais croisé autant de blancs (au moins une dizaine !).

Tout le monde nous expliquent que cette année est catastrophique pour toutes les personnes qui vivent du tourisme. Depuis que la France déconseille de se rendre au Mali, les habitants ont vu leur revenus régressé. Très peu de touristes osent encore venir, beaucoup de voyages organisés sont annulés. Ceux qui ont basés leur activité uniquement sur le tourisme se retrouve bien embêté !

Nous, nous trouvons agréable de ne pas être entourés de touristes et de profiter de prix intéressants mais cette situation nous fait quand même beaucoup de peine...

VISITE DU CENTRE VILLE

Pour se rendre à Djenné, il nous aura fallu traverser le fleuve Bani sur un bac (4000 CFA). C'est là que nous avons rencontré Mama Africa, qui nous a montré un endroit très sympa pour garé les camion: nous sommes juste à côté du centre ville !

Toutes les maisons sont en Banko (en terre). Djenné fait parti du Patrimoine mondial de l'humanité. Il y a plusieurs bâtiments intéressants à visiter mais comme nous n'avons pas voulu prendre de guide, nous n'avons pas tout trouvé. Nous avons quand même pu voir:

  • La grande mosquée: c'est la plus grande mosquée en banko du monde ! Elle est très belle. L'entrée est interdite aux non-musulmans mais les touristes peuvent y aller pour 7.50 € par personne. Non merci, ça ira !
  • La bibliothèque: un bâtiment très joli ! Elle se situe juste à côté de la mosquée mais est fermé à cause du manque de touristes.
  • Le tombeau de la jeune fille: en 822, une jeune fille fut sacrifiée pour la ville à cause des épidémies.

On s'est baladé dans les ruelles avec nos plans pour trouver les bâtiments touristiques: on a rien trouvé mais fait un tas de rencontres ! On a été invité a monter sur le toit d'une maison pour voir la vue, on a trouvé une vendeuse excellents beignets à l'oignon...

Nous avons sympathisé avec des personnes charmantes: Amadou, Kadidja et d'autres.

DJENNE-DJENO

Un jeune que nous avons rencontré en ville nous a amené visiter l'ancienne ville de Djenné: Djenné-Djeno. Elle se trouve à trois kilomètres du centre ville.

Nous avons du prendre un guide pour faire cette visite. Nous n'avons pu vu grand chose: des cailloux et des bouts de poteries mais il nous a appris pleins de choses !

Ils enterraient leurs morts dans des énormes jarres. Les archéologues ont pu en retrouver énormément ainsi que des statuettes qui sont malheureusement au musée de Bamako.

Ça serait au 12ème siècles que les habitants aurait quitté cette endroit pour aller à la Djenné actuelle 3 kms plus loin. La raisons seraient les épidémies et la mouche tsé-tsé mais notre guide reste persuadé que c'est à cause des inondations pendant la saison des pluies. Se déplacer de 3 kms pour fuir les épidémies ça paraît peu !

L'ARTISANAT, LES ACHATS, LE TROC

Comme Djenné est une ville touristique, il y a beaucoup de vendeur d'artisanat. Ils nous ont sauté dessus dès que nous sommes descendu du bac !

A Djenné on peu trouver:

  • Beaucoup de bijoux
  • Des masques: ce ne sont pas des masques anciens mais des reproductions.
  • Des bogolans: ce sont des tissus en cotons peints avec des plantes, des écorces. Les couleurs sont le marron, l'ocre, le noir.
  • Des statuettes, des cannes, des tabourets... sculptés dans le bois.

Comme il y a peu de touristes, tout le monde avait envi de nous vendre son magasin ! On a tous pu faire de belles affaires !

Nous quittons Djenné le 23/03 car nos passavants se terminent le dimanche 27/03. Nous devons être à Mopti avant le week-end !

Joomla SEO powered by JoomSEF