Vous êtes ici : Franky & YonYon Carnet de route histoire d'un passavant English Arabic Chinese (Traditional) German Italian Portuguese Russian Spanish
 
 

histoire d'un passavant

PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Mardi, 30 Novembre 1999 01:00) Francky & Yonyon 1361 Clics

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Je vais expliquer de nouveau ce qu'est un passavant: c'est un bout de papier que nous devons avoir pour nos véhicules. Il permet à l'état malien de surveiller et de taxer les ventes de véhicules. Il est obligatoire pour tout les véhicules français circulant au Mali. De plus, on nous le contrôle régulièrement.

On nous l'a délivré à l'entrée du territoire pour une durées de 1 mois. Nous l'avons donc fait prolonger à au guichet unique des douanes de Bamako pour durée supplémentaire de un mois (jusqu'au 27/03/2011).

Nous nous sommes donc rendu à Mopti le jeudi 24/03 au bureau des douanes. C'est là que nous avons appris qu'il y avait un soucis. La prolongation faite à Bamako aurait du être de deux mois et il nous aurait fallu payer une caution pour chaque véhicule.

Pour la prolongation, le directeur régional nous a proposé deux solutions:

  • payer la caution (environ 1000€) par véhicule.
  • se rendre à la frontière du Burkina-Faso à environ 150kms de Mopti pour acheter un nouveau passavant.

Nous avons donc décidé de nous rendre à Koro, à la frontière.

La piste que nous avons empruntée est défoncée. Nous nous sommes même retrouvé à conduire de nuit ! Joël m'a fait conduire et j'ai ensablé son camion ! Heureusement les paysages sont magnifiques ! Nous sommes au pays Dogon.

Le vendredi  25/03 nous sommes a Koro où nous payons 5000 CFA (7.50€) notre nouveau passavant.

Nous nous rendons compte que la route à prendre passe par Bankass, une ville de départ de balade en pays Dogon. Nous avons donc décidé de nous y arrêter !

Joomla SEO powered by JoomSEF