Vous êtes ici : Franky & YonYon Carnet de route Le mot de Rita et Brioche English Arabic Chinese (Traditional) German Italian Portuguese Russian Spanish
 
 

Le mot de Rita et Brioche

PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Samedi, 05 Mars 2011 12:32) Francky & Yonyon 1196 Clics

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

LA TEMPÉRATURE

 

Nous avons été très contentes quand nos maîtres nous ont dit qu'on allait partir en Afrique pour l'hiver. On DETESTE le froid.

Mais alors on ne s'attendait pas du tout à ça ! Il fait une chaleur épouventable ! Même eux des fois ils galèrent !

Mais alors nous jvous raconte pas... on est obligé de passer des journées entières à dormir. Mais alors quand vient le soir c'est la folle ambiance ! On a adopté deux plannings différents (c'est normal on a pas le même âge): Brioche court de partout et fait la folle avec les copains Vulcan et Lilou, Rita, quand à elle, comme c'est à l'heure du repas qu'il y fait le plus frais, utilise son énergie à récupérer le maximum de nourriture.

On bave comme pas possible et en plus on se fait engueuler ! On respire fort et nos maîtres nous disputent parce qu'on pue de la bouche. Ils disent qu'on sent le poisson et du coup ces enfoirés nous appelle les poissons-chiens. C'est la honte !

La journée on boit pas beaucoup mais quand vient la fraîcheur du soir, on se tombe une gamelle de 5l. On avait jamais autant picoler !

On s'est mis à perdre nos poils comme pas possible. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle comme ça on nous brosse !

 

LE TRANSPORT

 

Au début, tout allait bien. Nos maîtres nous laissait à l'avant, dans la cabine avec eux. On adore ça ! On voit tout le paysage. On peut mettre la truffe au vent. On peut aboyer sur les zébus, les ânes, les chèvres, les poules... on s'éclate quoi !

C'est vrai qu'à certains moments on a eu bien chaud dans cette cabine. Faut dire que le soleil cogne bien dessus. On avait du mal, surtout Rita.

Du coup, nos maîtres ont décider de nous mettre à l'arrière dans la caisse pour que nous soufrions moins du chaud. Ils ont raison: il y fait plus frai mais alors c'est HORRIBLE ! On a cru mourir ! Ça bouge de tout les côtés, les placards s'ouvrent, les objets tombes, le poêle à bois se déplace... on a trop peur de se prendre un truc sur le crane., on dirait l'apocalypse. Alors, on leur a fait comprendre que c'était plus possible. On a plus voulu monter à l'arrière quand ça démarrait et je crois qu'ils on compris, on espère pour toujours...

 

LES COPAINS ET LES AUTRES CHIENS

 

On est contente de voyager avec nos copain Vulcan et Lilou. Brioche est Lilou s'adore à la folie et font toutes les bêtises ensemble. Notre maîtresse parle de faire faire une postée à Brioche avec Vulcan. 9a serait trop cool ! Par contre ils parlent de stériliser Rita à leur retour et elle a peur des médecins.

Ici au Mali, il y a beaucoup moins de chiens qu'au Maroc. Ils appartiennent souvent à un maître. C'est rare que l'on puisse jouer avec d'autres chiens, à notre grand désespoirs. Enfin, on s'amuse bien quand même !

Joomla SEO powered by JoomSEF