Vous êtes ici : Franky & YonYon Carnet de route Le sud English Arabic Chinese (Traditional) German Italian Portuguese Russian Spanish
 
 

Le sud

PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Mardi, 22 Mars 2011 17:28) Francky & Yonyon 613 Clics

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

BOUGOUNI

Après effervescence de Bamako, nous avions besoin d'un peu de calme. Nous nous sommes dons arrêtés quelques jours près de Bougouni, au bord d'un fleuve.

Nous avons pu en profiter pour se baigner, faire nos lessives et surtout fêter l'anniversaire à Patron, le 10 mars ! Ça a été l'occasion de manger notre dernier bloc de fois gras et de boire du punch maison!

SIKASSO

Après notre repos à Bougouni, nous nous sommes directement rendu à Sikasso, uns grosse ville de 113 000 habitants, tout près de la frontière du Burkina Faso. C'est là que nous avons quitté François qui justement se rendait au Burkina. On aura vraiment passé de bon moments avec ce couple de parisiens qu'on reverra sans aucun doute en France !

Bien que ce soit une grosse ville, nous avons trouvé Sikasso plutôt calme et les gens très agréables.

Nous avons rencontré Nouhou. Il est promoteur du restaurant où nous nous sommes rendu le premier jour. Mais il est également médecin et gère une ONG de prévention sur le Sida et les MST. C'est un homme qui ne s'arrête jamais ! Il nous a mis en relation avec son oncle qui est guide au pays Dogon et que l'on doit rejoindre. C'est un bon plan pour nous car on presque surs de ne pas se faire arnaquer par lui (sachant que le pays Dogon est vraiment l'attraction touristique du pays).

Nous avons profité de la ville pour faire le grand marché. Il est beaucoup plus petit que ceux de Bamako mais on a pu y faire pas mal d'affaires !

Près du marché, nous sommes monté au sommet de ce qu'ils appellent "Le Mamelon". Un sommet de 30 mètres de haut ! C'est un monticule de terre avec au sommet une tour d'observation. On a une vue sur tout Sikasso qui nous a paru immense.

LES GROTTES DE MISSIRIKORO

Les grottes de Missirokoro se trouvent à 12 kms de Sikasso, c'est pour ça que l'on en a profité pour s'y rendre. Et ça valait vraiment le détour !

Il s'agit d'un énorme bloc rocheux de 80 mètres de hauteur percé par des grottes.

Les grottes servent de lieu de culte. Apparemment, les marabouts viennent s'y installer plusieurs jours (jusqu'à 40 !) pour faire on ne sais trop quoi. On y pratique des sacrifices de chèvres. Certains y viennent pour prier. Nous n'avons pas été très à l'aise à intérieurs des grottes (notre guide nous a demandé d'offrir un poulet au marabout qui séjournait dedans...).

Notre guide nous a fait monter au sommet du bloc rocheux. Il a fallu emprunter des échelles et s'accrocher à des chaînes ! Autant dire que Julie et moi étions super rassurées ! J'ai même abandonné ascension en court de route ! Les échelles avec le vide en dessous, ça ne le fait vraiment pas ! Enfin ça m'aura permis de sympathiser avec le fils du chef du village (je connais du grand monde !).

Notre guide nous aura particulièrement déplu ! Comme le disait le philosophe "Planète Joël": "Toi, t'as pris trop de café ce matin". Il a ensuite essayé de nous arnaquer sur le tarif à la fin de la visite. Le reste de la journée et le lendemain, il n'a pas arrêté pas de venir nous demander des cadeaux. Il nous a vraiment fait fuir celui là !

LA ROUTE

Nous avons passé peu de temps dans le sud mais nous sommes un peu pressé par nos visas: il ne nous reste que 1 mois et nous voulons vraiment passé du temps au pays Dogon et dans la vallée du fleuve Niger.

Cette fois ce n'est pas l'état de la route qui nous ralenti mais la chaleur. Vers 13h/14h, il fait tellement chaud que les moteurs des camions surchauffent. Désormais c'est vraiment trop compliqué de rouler l'après-midi. Il y a du vent, mais on a l'impression que c'est un sèche-cheveux branché en permanence sur la position 3! Enfin, on va pas trop se plaindre...

Ajouter un Commentaire

Les commentaires des visiteurs non enregistré sont soumis à modération et validation. Selon le déroulement du voyage, la validation peut prendre beaucoup de temps.
Vous êtes invités à vous inscrire pour contourner cette restriction et profiter d'options supplémentaires pour la création de vos commentaires.


Code de sécurité
Rafraîchir

Joomla SEO powered by JoomSEF