Vous êtes ici : Percherie Carnet de route Frontière Maroc - Mauritanie English Arabic Chinese (Traditional) German Italian Portuguese Russian Spanish
 
 

Frontière Maroc - Mauritanie

PDFImprimerEnvoyer

Mardi, 11 Janvier 2011 17:40 Percherie 3663 Clics

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Coté marocain

Ce qui suit est un peut long mais décrit précisément toutes les étapes à passer avant d'entrer en Mauritanie. Quelques anecdotes hallucinante sont glissées dans tous le texte.

phoca_thumb_m_11 No means landOn est arrivé le 06 Janvier au soir à la frontière marocaine à Guerguarat pour passer le matin à la première heure. Il est préférable de passer la nuit sur place pour être le premier à passer à 9 heure du matin. De nombreux poids lourd et de véhicule léger arrive dans la nuit et si vous comptez passer la nuit à quelques kilomètre de la frontière vous serez en pleine zone militaire où vous vous ferez chasser vers le poste frontière.

Sur place on a connu Sylvain, un cycliste qui est partit de France avec sa bicyclette au mois de Septembre qu'on a proposé de descendre au Sénégal. Il était motivé mais commençait à sérieusement à en avoir plein les pattes du désert et du vent qui souffle en continu.


J'ai aussi retrouvé Brahim, un gardien de parking qui travaillait à Tata. Je l'ai connu il y a deux ans lors de mon précédent voyage.

Les choses à savoir

phoca_thumb_m_15 No means landUn scanner est présent à ce poste de douane. Si vous comptez sortir des substances illicite il est déconseillé de les cacher dans les véhicules. En dehors du plomb, les rayons passe partout et avec différent filtre, les clandestins et le haschich s'affiche en rouge sur l'écran. Après à chacun de voir midi à sa porte (vacance ou prison).

L'exportation de carburant est interdit, une tolérance de 20 litres est accordé si vous utilisez les bons arguments. Si possible, faite monter une nouvelle cuve de gasoil sur votre véhicule si vous tenez à sortir plus de 20 litres.

Préparez les documents suivant :

  • Passeport ;
  • Carte grise du véhicule ;
  • Permis de conduire ;
  • Passavant des douanes fournie à l'entrée du territoire.

Les contrôles

Dans l'ordre vous aurez :

  • Un contrôle de police pour les passeports ;
  • Une visite du véhicule par un douanier à la recherche de clandestin ;
  • Un contrôle au scanner ou avec les chiens narcotique ;
  • Un second contrôle douanier pour le matériel ;
  • La clôture du passavant avec le douanier ;
  • Un contrôle de police pour contrôler les contrôles précédent ;
  • Un enregistrement de sortie du territoire par l'armée.

Personnellement j'ai pris tous les contrôle comme une pièce de théâtre qu'il faut jouer à la rigolade et avec le sourire en restant le plus détendu possible. Je me suis même amusé présenter le camion comme une maison, que je les accueillait avec plaisir et j'ai fait la visite du propriétaire en présentant toute les pièces (salon, chambre, grenier, buanderie, douches, frigo, …). Ça montre qu'on a rien à ce reprocher et a accéléré tous les contrôles. Comparé aux autres j'avais plus d'une heure d'avance.

Le no mans land

Entre les deux postes frontières il existe une zone de non droits où tout est possible sur 4 kilomètres. Vous pouvez presque tout faire sauf sortir de la piste à cause des mines.

Le grand danger est de faire confiance aux gens qui vont proposer de vous guider. C'est un piège pour vous menez vers les sables et ils demanderont 200 euros pour vous en sortir.
La solution consiste à suivre un poids lourd ou sinon de prendre toutes les grandes pistes les plus à gauche (sens Maroc - Mauritanie).

 

Tracez votre itinéraire

De    :  ou 

Vers :  ou 

Nous sommes tombé à moitié dans le piège. Quand nous sommes partit sur la piste, très rapidement tous les 4x4 nous on doublé et je n'ai pas pu alerté le véhicule de tête. Leur idée était de rester devant nous pour masquer la bonne piste et nous inciter à filer vers les sables.
Si vous avez des doutes, au lieu d'avancer, mettez vous sur le bas coté et attendez qu'un camion de marchandise passe devant en éclaireur. Ne faite pas confiance aux voitures.

Coté mauritanien

Contrairement au Maroc, faite attention à ne pas payer des documents qui devrait être gratuit. De toute façon, chaque voyageur doit apprendre par lui même.

Parmi tous ce qu'on a pu voir, un français qui descendait au Sénégal c'est retrouvé bloqué dans le no mans land parce qu'il n'avais pas son visa pour la Mauritanie et ne comptait pas remonté. Il tractait une remorque pleine d'huile de friture pour l'utiliser comme carburant et avait monté une grand éolienne pour l'électricité.
Ce qui m'a frappé c'est son calme surtout quand il a dit qu'il était très bien là et qu'il s'amusait bien.

Les choses à savoir

Prévoyez de payer avec la monnaie locale (ougouya), si vous optez pour le paiement en euro vous serez largement perdant. Si on vous demande de payer une sommes quelconque, demandez un reçu (le visa n'est pas un reçu).

Les contrôles

Dans l'ordre vous aurez :

  • Un contrôle de police pour l'enregistrement du véhicule ;
  • Un contrôle de police dans les véhicules où le policier est a l'affut de moindre gadget à garder ;
  • L'enregistrement du passavant pour 10 euros ;
  • La validation du visa d'entrée obtenu a Rabat ou en France ;
  • Paiement de l'assurance du véhicule à l'extérieur de la douane.

Un petit malin exige de faire payer la taxe pour la parking de la ville. Je soupçonne qu'il fait cela pour la cagnotte des douanier. Si vous pouvez faite en sorte de ne pas payer mais il est très persuasif et désagréable.

Il est arrivé une chose hallucinante : un sénégalais qui avait perdu son passeport à réussi à passer les contrôles marocain en restant dans les soutes du bus que ses amis descendait au Sénégal. Il est sortit du bus au poste de douane mauritanien et a tenté de sortir à pied. Les douaniers avec qui je discutait ce sont jeter sur lui et l'ont renvoyé en arrière à coup de grande claque très colérique.

Où dormir ?

Si vous n'avez pas eu de chance, les deux passages peuvent prendre la journée. Vous pouvez dormir vers la plage à Nouâdhibou mais à proximités immédiate d'un poste de police ou à une cinquantaine de kilomètre sur la route de Nouakchott à Boù Lanouâr.

Dans tous les cas, si vous optez pour dormir en dehors de ces zones, la police (très courtoise) vous demandera d'obtempérer pour votre sécurité. La Mauritanie fait tout pour qu'il n'y ai plus de problème avec les touristes.

Photos du No means land

01 No means lan...
01 No means land 01 No means land
02 No means lan...
02 No means land 02 No means land
03 No means lan...
03 No means land 03 No means land
04 No means lan...
04 No means land 04 No means land
05 No means lan...
05 No means land 05 No means land
06 No means lan...
06 No means land 06 No means land
07 No means lan...
07 No means land 07 No means land
08 No means lan...
08 No means land 08 No means land
09 No means lan...
09 No means land 09 No means land
10 No means lan...
10 No means land 10 No means land
11 No means lan...
11 No means land 11 No means land
12 No means lan...
12 No means land 12 No means land
13 No means lan...
13 No means land 13 No means land
14 No means lan...
14 No means land 14 No means land
15 No means lan...
15 No means land 15 No means land
16 No means lan...
16 No means land (vidéo) 16 No means land (vidéo)
17 No means lan...
17 No means land 17 No means land
18 No means lan...
18 No means land 18 No means land
19 No means lan...
19 No means land 19 No means land
20 No means lan...
20 No means land 20 No means land
21 No means lan...
21 No means land 21 No means land
22 No means lan...
22 No means land 22 No means land
23 No means lan...
23 No means land (Vidéo) 23 No means land (Vidéo)
24 No means lan...
24 No means land 24 No means land
25 No means lan...
25 No means land 25 No means land
26 No means lan...
26 No means land 26 No means land
27 No means lan...
27 No means land 27 No means land
28 No means lan...
28 No means land 28 No means land
29 No means lan...
29 No means land 29 No means land

Joomla SEO powered by JoomSEF