Vous êtes ici : Les Patrons Carnet de route La Mauritanie English Arabic Chinese (Traditional) German Italian Portuguese Russian Spanish
 
 

La Mauritanie

PDFImprimerEnvoyer

Mercredi, 12 Janvier 2011 11:48 Les « Patron » 554 Clics

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

La frontière

Le côté mauritanien se passe plus rapidement, il faut comme même faire la douane, la gendarmerie et la police qui se passe pour les sept camion plutôt cool.

A 16 heures, on est tous passés avec tous nos papiers et nos assurances en poche.

Il nous aura fallu comme même, pratiquement une journée pour passer ces deux frontieres, mais qui se passe dans la bonne humeur.

Jusqu'à Nouackchott

On décide de se caler avant la tombée de la nuit, on vient de rouler une petite heure et on approche d'un village.

La gendarmerie nous oblige a nous poser a coté d'une auberge pour des raisons de sécurité.

Ce gendarme nous escortera sur 200 kms, puis on sera suivi par des cheks-points.

effectivement, il y a des contrôles très régulierement mais avec les fiches de renseignements, on s'en sort très rapidement, encore merci a yonyon et francky qui nous avaient mis au courant et donc nous avions fait des stocks.

Sur cette route, c'est le désert, il n'y a rien : qu'es-ce que c'est beau le rien;

Nouackchott

On a fait que traversé cette ville, mais c'est déjà hallucinant, c'est une énorme ville sans infrastructure, ni goudron (ou un peu mais avec des trous qui font que tu passes sur la terre à côté).

Les conducteurs sont sans foi, ni loi qui jouent a la loi du plus fort. Je suis content d'être en poid lourd ça force plus le respect sur la route et les gens on un peu plus peur car en voiture c'est l'anarchie.

Il y a des gens de partout, une véritable fourmilière.

De là, nous quittons tout le monde qui eux vont directement au mali par la route de l'espoir et que je l'espere nous recroiseront pendant le voyage.

Reste avec nous les trois auto-stoppeurs avec Joelle.

Direction Rosso

On se cale à 70 bornes de Rosso pour passer la nuit, dans un petit bled assez sympa.

On part assez tôt le matin pour attaquer les 80 kms de piste de Rosso à Diama.

80 kms de pur bonheur

C'est une journée de travail pour les véhicules et de joie pour tous les conducteurs. La piste est assez cool mais nous réserve des petites surprises que nous adorons ( un gros trou, un sacré devers, une grosse bosses,...).

De plus nous passons dans un parc naturel qui nous permet de croiser des phacochères et leurs bébés, un varan, des oiseaux (aigrettes, pélicans, grues,...), guillaume a vu un crocodile, bref on en a pris pleins les yeux, des journées comme ça, j'en redemande.

La frontière

On arrive en fin d'aprem, et la frontière mauritanienne se passe très bien (on s'est fait avoir de 10 euros mais c'est le jeu).

On la passe comme même très rapidement et direction le Sénégal

Ajouter un Commentaire

Les commentaires des visiteurs non enregistré sont soumis à modération et validation. Selon le déroulement du voyage, la validation peut prendre beaucoup de temps.
Vous êtes invités à vous inscrire pour contourner cette restriction et profiter d'options supplémentaires pour la création de vos commentaires.


Code de sécurité
Rafraîchir

Joomla SEO powered by JoomSEF