Vous êtes ici : Les Patrons Carnet de route Les derniers jours au Sénégal English Arabic Chinese (Traditional) German Italian Portuguese Russian Spanish
 
 

Les derniers jours au Sénégal

PDFImprimerEnvoyer

Samedi, 29 Janvier 2011 16:05 Les « Patron » 1841 Clics

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

La route jusqu'au mali

 

De la pointe sarène,  nous avons roulé environ trois cents kilométres d'un coup. Une partie de la route est vraiment défoncée et on a impression de faire de la piste (alors qu'on est sur le goudron), il y a des nids de poules faisant quasiment toute la largeur de la route, c'est du sport d'éviter tout ça.

Nous trouvons un assez bon spot sur le bord de la route, Francky s'engage, je le suis et nous voilà tout les deux embourbés. Joel a vu nos grands gestes et s'arrète à temps. Après quelques galère, des coups de pelle et deux tractages par Joel, on arrive à sortir les deux camions avant la nuit et on dormira dans le champ à côté.

 

je crois que je...
je crois que je suis tanker je crois que je suis tanker
francky aussi
francky aussi francky aussi
nid de poule 1
nid de poule 1 nid de poule 1
nid de poule 2
nid de poule 2 nid de poule 2
nid de poule 3
nid de poule 3 nid de poule 3

 

Le lendemain, après quelques courses et enfin un accés à internet qui n'est pas facile au sénégal à cause des coupures de courant qui sont très fréquentes et dans les villages, ils n'ont pas tous des groupes électrogène ce qui n'aide pas, nous reprenons la route.

Du coup, nous trouvons un joli endroit où nous garer et vraiment pas si mal car on ne bougera pas le lendemain. Cette journée sera dédié aux toutous et au bricolage avec surtout les dernières moustiquaires pour tout les camions.

 

Le lendemain, nous nous rapprochons de la frontière malienne que nous devrions passer  le 29 janvier, nous sommes à trente kilométres de Kidira, dans un sacré joli endroit aussi, c'est vrai ici les spots pour se poser sont assez sympa et assez simple à trouver (on prend une piste et on trouve toujours un bel endroit).

Nous reprenons la route le matin pour arrivé à Kidira où la route est longée par deux files de semi-remorques, c'est assez hallucinant !!!

 

 

La frontière sénégalaise

 

Nous arrivons au poste de police avec les camions, nous les stationnons pour partir à pied de l'autre côté de Kidira (un bon vingt minutes de marche) pour se faire enregistrer et tamponner les passeports au bureau de police. Nous retournons à l'autre poste de police pour les papiers des véhicules qui seront fait très vite, puis nous allons vers la douane.

De là, un douanier nous indique de ne pas prendre le poste de douane mais la piste à côté (camion qui bloqué), et nous voilà donc au sorti du Sénégal.

Nous sommes tous un peu déçu de ne pas pouvoir en profité plus au retour car le peu que nous en avons fait, nous nous sommes régalés.

De ce fait , nous pourrons aussi profiter plus du  Mali, qui je pense, nous régalera autant voir plus !!!

Joomla SEO powered by JoomSEF