Vous êtes ici : Franky & YonYon Carnet de route Les frontières, les papiers English Arabic Chinese (Traditional) German Italian Portuguese Russian Spanish
 
 

Les frontières, les papiers

PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Mardi, 08 Février 2011 16:15) Francky & Yonyon 1718 Clics

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

SORTIE DU MAROC

Nous nous retrouvons un peu par hazard devent la douane marocaine. Comme il est un peu tard, nous décidons de passer la nuit devant pour la passer le landemain.

Nous sommes déjà 10: nous 2, Patron, Julie, Joël, les 2 auto-stopeurs pipen et much, ju, rom et kosso. Nous rencontrons à cette frontière:

  • Sylvain: qui est parti de Grenoble ....en VELO!
  • Toto et Debo: en TRM. Lui est un demi-malien.
  • Josselin: qui descend son camion pour le vendre.

Voici les différentes étapes de la frontière:

  • tamponner les passeports
  • passer le camion au scanner
  • fouille des véhicules
  • refouille des véhicules
  • enregistrements des véhicules
  • vérifications de tout les papiers
  • enfin, enregistrement final

Le tout nous aura pris environ 3h30!

Ensuite nous traversons le no mans land pour arriver à la frontière Mauritanienne. Il a fallu faire attention aux pistes que l'on prenait et bien suivre les poids-lourds au risque de s'embourber.

ENTREE ET TRAVERSEE DE LA MAURITANIE

A peu près les mêmes étapes que pour la Maroc mais beaucoup plus rapide, plus simple et plus détendu ! C'est même Marion qui a inscrit les identités sur le registre des policiers !

Nous avons ensuite traversé la Mauritanie en 3 jours.

Nous avons passé la première nuit dans une auberge. Le lendemain,des policiers nous ont escortés sur environ 200 kms. Ensuite, contrôle de police tout les 50 kms ! heureusement que nous avions des fiches de renseignements à leur donner sinon on aurait traversé en 2 semaines!

Nous quittons sur la route toto, débo, ju, rom, kosso et josselin qui prenent la route de l'espoir pour rejoindre directement le Mali.

A la sortie de la Mauritanie, on s'est fait bien arnaquer: les douaniers et policiers nous inventent des trucs à payer !

ENTREE AU SENEGAL: MERCI SYLVIE !

La surprise en arrivant à la douane sénégalaise: Nos véhicules sont trop vieux, on ne peux pas rentrer au Sénéngal avec. Il nous faudrait un carnet ATA délivré en France par la chambre de commerce et d'industrie. Cette nouvelle loi est sortie au mois de novembre 2010 juste après que nous ayons pris les renseignements. Les organismes en France ne sont pas suffisament au courant pour nous informer comme il le faudrait. Bref, nous voilà bloqué !

Plusieurs solutions:

  • Payer 250 euros par véhicule pour se faire escorter par les douaniers jusqu'au Mali (ha ha ha ils sont comiques, sachant que le prix d'un passavant pour 3 jours de transit est de 7.50 euros !)
  • Aller à Dakar pour faire des visas Mauritaniens et faire demi-tour pour prendre la route de l'espoir.
  • Faire faire des carnets ATA en France et se les faire envoyer (150 euros pour un carnet).

Notre amie Sylvie est en ce moment à Dakar pour le travail. Nous transportons du materiel pour son association. Nous devons le déposer a Thieo, un petit village à 80 kms de Dakar où nous devions projetter des films pour les habitants.

Sylvie travaille avec quelqu'un qui est l'ami d'une personne importante des douanes, qui a beaucoup d'amis... Pour résumé, après de nombreux coups de téléphones, nous tombons sur un lieutenant, colonel ou je ne sais quoi qui nous demande de lui passer le responsable de la douane: 30 secs plus tard nous avions un passavant de 3 jours que nous avons payé 5000 FrCFA (7.50 euros).

Nous devons maintenant nous rendre à Dakar pour le faire prolonger de 15 jours par l'ami de l'ami de l'ami de notre ami!

Nous serons tout de même resté 2 jours à cette frontière où nous avons rencontré pas mal de monde ( français bloqués et sénégalais au travail ou de passage).

Nous quittons maintenant nos 2 amis auto-stopeurs et notre cycliste ! Nous revoilà tout les 5 pour continuer nos aventures !

Joomla SEO powered by JoomSEF