Vous êtes ici : Bactéries Le tétanos English Arabic Chinese (Traditional) German Italian Portuguese Russian Spanish
 
 

Le tétanos

PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Vendredi, 27 Février 2009 09:10) Percherie 4384 Clics

Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

 

Epidémiologie

Le tétanos est une maladie difficilement curable.

Le germe responsable a été découvert en 1884. Aujourd'hui, le tétanos reste une maladie répandue. En 1966, l'O.M.S. estimait à 164000 le nombre de morts, chaque année dans le monde.

Le pouvoir pathogène du germe du tétanos est dû à une toxine qui agit sur le système nerveux. Le malade ressent des contractures musculaires. Le tétanos commence par contracter les muscles de la face (phénomène appelé trismus), puis les contractures se généralisent.

En raison de ces contractures, le corps décrit un arc de cercle, et le malade ressent une douleur intense. La tête et le tronc se renversent en arrière, les bras et les jambes sont en extension. Malgré les soins, le malade décède dans un cas sur deux, par asphyxie ou par arrêt du cœur.

Manifestation clinique

Le germe du tétanos se trouve dans l'environnement rural ou urbain : terre, boue, poussière... Il est donc présent quasiment partout. Toutefois certains départements sont plus infestés que d'autres, par exemple la Meurthe et Moselle, l'Allier...

Le germe du tétanos pénètre dans le corps à l'occasion de lésions de la peau, le plus souvent par des petites plaies ou des coupures légères qui semblent à première vue sans gravité.

Extension géographique

Répartition géographique du risque de contamination du tétanos

Légende :
Zones très fortement contaminé
Zones fortement contaminé
Zones contaminé
Cas présents
Quelques rares cas

Pays traversés où le nombre de cas est élevé :

Pays traversés où le nombre de cas est modéré :

Pays traversés où le nombre de cas est faible :

Vaccination

Chez l'adulte, la vaccination comprend une série de 3 injections : la première et la deuxième injection sont administrées à 4 à 8 semaines d'intervalle, et la troisième injection est réalisée 6 à 12 mois après la seconde.

Une injection de rappel est nécessaire tous les 10 ans, et peut être administrée par exemple à 35 ans, 45 ans, etc.

Ressources

Joomla SEO powered by JoomSEF