Vous êtes ici : Virus Hépatite A English Arabic Chinese (Traditional) German Italian Portuguese Russian Spanish
 
 

L'hépatite A

PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Samedi, 16 Octobre 2010 12:02) Percherie 2809 Clics

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

Épidémiologie

L'hépatite A est une maladie virale et l'homme est le seul réservoir.

Le virus se transmet par voie féco-orale :

  • Alimentation : crudités, fruits de mer, boissons non surveillées, etc.
  • Transmission interhumaine directe.
  • L'excrétion fécale du virus précède de 2 à 3 semaines l'apparition des signes cliniques et persiste 1 semaine après l'apparition de la jaunisse, ce qui est source de contamination familiale et dans les collectivités fermées. On peut donc se contaminer auprès d'une personne malade avant même que celle-ci ait manifesté le moindre symptôme.

Dans les pays industrialisés, grâce à l'amélioration des conditions d'hygiène, on assiste à une baisse de l'immunité naturelle.

Le respect des mesures d'hygiène est donc important pour ce prémunir de l'hépatite A en se lavant les mains :

  • Après être allé aux toilettes
  • Avant de faire à manger
  • Avant de manger

Manifestation clinique

L'Incubation est de 15 à 50 jours. Le sujet est contagieux pendant 2 à 3 semaines avant et 1 semaine après la jaunisse.

Il y a de fréquentes formes asymptomatiques ou atténuées (porteur sain dans 50 % des cas) mais inversement dans de rares cas, l'hépatite peut être fulminante et gravissime : 0,2% à 0,4% des cas de pronostic très péjoratif chez l'adulte.

La guérison est la règle générale au prix d'une phase symptomatique de quelques semaines et d'une fatigue résiduelle prolongée : nausées, vomissements, anorexie, maux de tête, état fébrile, des douleurs abdominales, un ictère, un prurit, une splénomégalie, des adénopathies. Ces symptômes peuvent durer pendant deux mois.

Extension géographique

Répartition géographique du risque de contamination de l'hépatite A

Légende :
Risque important
Risque de moyenne importance
Risque faible
Risque très faible

Pays traversés où le risque est haut :

Pays traversés où le risque est de moyen à haut :

Pays traversés où le risque est de faible à moyen :

Vaccination

On ne peut pas traiter l'hépatite A, il est donc conseillé de ce vacciner avant d'effectuer un séjour dans une zone à risque.
Plusieurs vaccins sont disponibles :

  • Havrix® 1440 (adulte) et 720 (enfant),
  • Avaxim®,
  • Twinrix® 720 (adulte) et 360 (enfant) combinant Hépatite A et B.

Schéma habituel de vaccination

Chez l'adulte : 1 injection avec rappel 6 à 12 mois plus tard. Rappels ultérieurs tous les 10 ans. (2 injections à 1 mois d'intervalle avec rappel à 6 mois avec la forme combinée).


Chez l'enfant :

  • A partir de 1 an : 1 dose d'Havrix® 720 avec rappel 6 à 12 mois plus tard ou 2 injections d'Havrix® 360 à 1 mois avec rappel 6 à 12 mois plus tard.
  • A partir de 2 ans : 1 dose d'Avaxim® 160 avec rappel 6 mois plus tard.

Effets indésirables

Légère douleur locale transitoire, érythème et induration au site d'injection. Réactions légères régressant en 48H.
Ont été rapportés comme avec d'autres vaccins des réactions générales : fièvre, céphalées, nausées, vertiges, fatigue et perte d'appétit.

Contre-indications

  • Infections fébriles sévères.
  • Hypersensibilité à l'un des constituants (alumine).
  • Eviter chez les enfants de moins de 1 an (Présence d'anticorps maternels).

Conservation

  • Au réfrigérateur entre +2°C et +8°C.
  • Ne pas congeler.

Ressources

Joomla SEO powered by JoomSEF